Mon compte Contact
Panier
Vous avez 0 article
Total : 0.00 € 
Catalogue de vêtements gothiques, darkwear, chaussure gothique newrock, démonia ... et bijoux gothiques

Espace communautaire gothique
Recherche d'article Recherche d'article
Ajouter un article Ajouter un article


Souffrances Eternelles


Auteur :BETHELOT Louis-Victor
 + 
Un nouveau jour arrive, mais pour moi, c'est la nuit éternelle.
Je ne peux m'empêcher de me torturer et de penser à elle.
Je vis d'une ivresse incontrôlable, qui, sans toi, deviens la pire existence.
Corps marqué par des cicatrices, signe d'une sentence.
Mon sang bouillonne de rage envers moi et cette Terre qui m'as vu naître.
Seuls réconforts, merveilleux Discobole et cette lame qui transperce mon être.
J'ai beau essayé de me résigner, quand à mes sentiments unique,
Le sang qui coule et les blessures qui me piquent
Douleur physique vite disparu laissant place à celle de mon cœur meurtrit,
Cette tension en moi, cette haine, me font rappeler que je vis.

Sans ces sentiments qui nous hantent, nous nous sentirions beaucoup mieux
Les souffrances engendrées par ceux-ci, sont insupportables et servent peu.
D'aucun dirais que l'on peut tuer par amour, mais moi je préfère mourir.
Vivre en supportant un tel poids, une telle douleur, est une charge bien pire.
Alors que je ne voulais qu'un mot de réconfort, te prendre dans mes bras.
Mais cela te souillerais, ta pureté disparaîtrais ainsi que ton âme.
Je te maudis, toi, qui as osé me faire un tel affront, ainsi que ta malhonnêteté.
Tu me laisse souffrir en feignant ne pas voir ma détresse à cause de ta lâcheté.
Malgré mes souffrances, je continue à t'aimer de tout mon être,
On peut me dire que je suis égoïste, mais je préfère me terrer dans un tertre.

Aujourd'hui ma décision est prise, je mets fin à ma misérable vie
Je n'y ais plus d'intérêt, alors qu'en un instant on m'a tout pris.
Je n'en puis plus, cela est trop lourd et trop dur à supporter,
Je vais en finir une bonne fois pour toute et être libéré.
Vous tous qui feignez l'honnêteté, je vous en pris, ne pleuré pas ma perte,
Votre fausse compassion n'a d'égal que la noirceur de votre être.
Je mourais le cœur empli de tristesse et de haine, sans en avoir le moindre usage.
Pourtant, avant de disparaître, je souhaiterais emporter l'image de ton beau visage.

Une dernière fois, avant de partir, je souhaiterais te dire à nouveau "Je t'aime".
Une dernière fois te revoir, rien qu'une fois et finir par un unique "ADIEU".



Comment commander Livraison & Frais de port Conditions générales de vente Paiement en ligne Questions Fréquentes Notice légale
Carte VIP Parrainez vos amis Liens partenaires Parrainez vos amis
Paiement en ligne BP systempay Paiement en ligne Paypal Colissimo
 
Conception Lithium Network